Les Prélats de Faneas

Il y a des perles sur lesquelles vous ne vous attendez pas à tomber. J’ai eu cette surprise lorsque je me promenais dans le Salon fantastique parisien l’an dernier. Je cherchais un livre avec une certaine consistance au niveau du nombre de pages – il faut dire que 200 pages ça me fait à peine la journée donc j’adore les pavés ! – une histoire qui me plairait bien, une couverture qui accroche, et surtout un auteur – ou autrice dans ce cas – qui saurait me donner envie d’embarquer son livre, me précipiter sous le porche le plus proche afin que je puisse commencer sa lecture. Bref, j’ai eu droit à tout cela en lisant la saga Les Prélats de Faneas de Charlotte Abécassis Weigel.

Les Prélats de Faneas est un livre d’heroïc fantasy, qui compte pour le moment trois tomes. Au début, j’ai été un peu bousculé, car j’avais l’impression de me trouver dans un med-fan – des créatures magiques, des descriptions de paysages naturels, des chevaux, des guerriers, de la magie un peu partout dans ce monde-là – et puis… boum ! Nous voilà transporter sur Terre, avec tout ce qu’il y a de plus terrestre. Et c’est vrai que je tire mon chapeau à Charlotte Abécassis Weigel pour avoir mené, aussi bien, cette transition. Le premier tome se déroule alors dans un genre d’urban fantasy. Et, de fait, j’aurais presque l’audace de comparer Les Prélats de Faneas, tome 1, avec la saga de Pierre Bottero La Quête d’Ewilan.

Mais trêve de comparaison, c’est quoi, sans trop spoiler, l’histoire Les Prélats de Faneas ? Faneas est un royaume protégé normalement par quatre Prélats : les Prélats du Feu, du Vent, de l’Eau et de la Terre. Au moment de l’histoire qui nous intéresse, deux des Prélats ont été exilés, affaiblissant alors tant et si bien la protection de Faneas que le royaume d’Endor en profite pour l’attaquer. Le royaume étant sur le point de tomber, le souverain de Faneas, le Roi Calm, somme deux de ses sujets à trouver ce qui sauvera son royaume dans un délai d’un an ; passé ce délai, le royaume tombera aux mains de l’ennemi. Astéria Cliff et Cleora Farewell, deux Fanéennes intrépides, liées par les liens du sang, vont devoir partir à la recherche des deux Prélats exilés afin de pouvoir espérer sauver leur royaume. Elles vont découvrir la Terre, habiter un village du nom de Maleross et faire d’étranges découvertes, comme l’atteste leur rencontre avec Noctis et Klay.

Je ne vais pas vous dégrossir le synopsis des deux tomes suivants, car ce serait vous gâcher le plaisir de découvrir ces livres époustouflants par vous-même. Toutefois, je peux juste vous indiquer que le côté urban fantasy disparaît complètement dans les deux tomes suivants, pour rentrer davantage dans le med-fan – même si on peut se demander si des aéronefs existaient à l’époque médiévale… Hum. Et bonne nouvelle, la sortie du dernier tome, le quatrième, est prévu pour le mois d’octobre 2020 ! Ce qui est certain, c’est que dès sa sortie je me jetterai dessus, car… la fin du troisième tome ne peut pas être une fin : je m’y refuse !

Dès lors, je ne peux que vous encourager à lire ces livres, et à vous les procurer directement sur le site de Charlotte Abécassis Weigel qui propose des packs cadeaux à couper le souffle : https://les-prelats-de-faneas.com/shop/ (les livres sont disponibles sur d’autres plateformes, mais je ne peux qu’encourager la vente directe auprès de l’autrice !). Charlotte assure l’envoi des commandes une fois par semaine pendant la durée du confinement !

Et si vous voulez la suivre, voici les différents réseaux où vous pourrez la rencontrer (mais Charlotte est beaucoup plus présente sur FB qu’ailleurs) :

Nathalie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s