Harry Potter à l’école de la philosophie

Chers41DO2bR7fcL._SX314_BO1,204,203,200_ dragounets,

Comme vous le savez déjà, je suis une fan inconditionnelle de Harry Potter ! Et en tant que telle, je ne peux résister à un livre sur ma saga préférée. Quand on m’a offert Harry Potter à l’école de la philosophie, je l’ai vite entamé non sans curiosité, et je n’ai pas été déçue !

Ce livre est une étude philosophique sur la saga Harry Potter. Dans un premier temps, il expose les grandes thèses philosophiques que J.K. Rowling  a intégrées dans son oeuvre et la manière dont elles sont traduites. Ainsi, on peut s’intéresser au concept de liberté, avec tout ce qui tourne autour de la divination et des prophéties, ou encore à la question de la morale, en s’intéressant à l’histoire de Dumbledore. Mais une telle oeuvre ne se contente pas d’intégrer et de prendre position sur des théories existantes. Elle propose également une philosophie interne, construite autour d’une question centrale à laquelle elle tente de répondre. Ainsi, l’auteure postule ici que toute la saga tente de répondre à la question « comment faire devant l’effroyable certitude de la mort ? ».

J’ai commencé ce livre en pensant le lire par petits bouts, car je ne suis pas une grande lectrice d’essais, ni de philosophie d’ailleurs. Finalement, je l’ai dévorée, portée par un style simple qui mêle des éléments de cette histoire que l’on connait si bien à de grands concepts philosophiques, éclairant ainsi les deux. En effet, on peut à la fois mieux comprendre ces concepts classiques en philosophie et réfléchir à toute la portée d’un livre que l’on connait pourtant par coeur (quoi, pas vous ?).

Voici donc une initiation à la philosophie accessible et agréable (aux profs de philo qui passent par là, prenez des notes ;)) qui permet de se replonger dans l’univers d’Harry Potter tout en en découvrant de nouveaux aspects.

Vous connaissez d’autres livres qui initient à la philosophie de manière ludique ? Je suis toujours preneuse (peut être qu’on fera de moins une grande philosophe un jour ?)

Harry Potter à l’école de la philosophie – Marianne Chaillan – Ellipses – 2013

Morgane

Publicités

Les 10 gestes qui aident l’Imagin’arium

Chers Dragounets,

Vous êtes nombreux à nous demander ce que vous pouvez faire pour aider l’association et soutenir notre salon du livre. Voici donc 10 petits gestes qui nous aident beaucoup !

  • Réagir à nos publications sur les réseaux sociaux. En effet, les algorithmes de ces plateformes sont ainsi fait que seules les publications les plus aimées ont de la visibilité… Alors n’hésitez plus à mettre un pouce bleu sur Facebook, un cœur sur Twitter et à commenter nos publications pour nous dire ce qu’elles vous inspirent !
  • Partager nos publications sur les réseaux sociaux. Ici encore, les partages et les re-twittes nous aident à gagner en visibilité.
  • Suivre notre page Facebook. En plus d’aimer notre page, vous pouvez la suivre ! Et n’oubliez pas, il existe un réglage très simple qui vous permet de voir nos publications en premier sur votre fil d’actualité et ainsi de n’en louper aucunes (lorsque vous êtes sur la page : onglet « je suis déjà abonné -> voir en premier) !
  • Inviter vos amis à aimer notre page. Ainsi, vous nous aider à gagner en visibilité et à être un peu plus connu. Sans compter que vos amis, s’ils sont lecteurs, auteurs ou curieux seront sans doutes intéressés par nos actualités.
  • Abonnez vous à notre blog. Vous ne louperez plus le moindre article !
  • Écrire des articles pour le blog. Vous lisez ? Vous regardez des films ? Des séries ? Racontez nous tout ça sur le blog ! Envoyez vos articles à Morgane grâce à l’adresse imagialivre.blog@gmail.com. N’oubliez pas de signer votre article !
  • Envoyez nous vos idées. Vous avez des idées d’invités ? D’activités ? Des choses que vous voudriez voir lors de L’Imagina’Livres ? N’hésitez pas à nous en faire part par e-mail (imaginarium.asso@gmail.com) en mettant comme objet « Boîte à idées ». Nous les lirons avec attention !
  • Faire un don sur notre cagnotte. Comme vous l’avez peut-être suivi sur les réseaux sociaux, afin de nous aidez à organiser la prochaine édition de L’Imagina’Livres et louer une très belle salle, nous avons créé une cagnotte en ligne. Chaque don, même les plus petits, nous serons utiles.
  • Adhérer à l’association. Ainsi vous pourrez être acteurs de l’association et nous aider à organiser L’Imagina’Livres. La cotisation à l’année est de 10 euros et de 5 euros pour un semestre. Envoyez nous un e-mail (imaginarium.asso@gmail.com) avec comme objet « adhésion », et nous vous donnerons toutes les modalités !
  • Être bénévole. Vous souhaitez vivre nos événements de l’intérieur ? Soyez bénévole, nous avons besoin de vous ! Pour tout savoir sur le bénévolat, contactez nous par e-mail avec comme objet « Bénévole ».

 

Merci à tous de votre soutien !

Camille

Firefly

firefly-1-660x372

Dragounettes et Dragounets,

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une série méconnue en France et pourtant géniale – j’ai nommé Firefly. Cette série de Joss Whedon est un space-western américain qui nous entraine dans les aventures d’un équipage de pirates de l’espace dirigés par Malcolm « Mal » Reynolds, incarné par notre cher Nathan Fillion.

Dans un univers futuriste – en 2517 – dans lequel l’Alliance a annexé tous les mondes indépendants en gagnant une guerre civile particulièrement dévastatrice – ce petit groupe de rescapés profite du fait que la distance limite le contrôle gouvernemental dans les régions éloignées pour tenter de survivre en menant trafics et autres missions de contrebande à bord du Serenity – vaisseau de classe Firefly. Mais les confins de l’espace réservent quelques surprises…

Cette série est joyeux et entrainante, notamment grâce aux personnages tous plus drôles et attachants les uns que les autres malgré l’univers sombre dans lequel ils évoluent. Alors que de nombreuses séries auraient gagné à être arrêtée plus tôt, celle-ci aurait mérité quelques saisons supplémentaires… Néanmoins, on peut se consoler en regardant Serenity, le film issu du même univers.

Morgane

PS : Joss Whedon a résumé la série ainsi « neuf personnes regardant l’obscurité de l’espace et voyant neuf choses différentes. »

PSS : si un jour vous vous êtes demandés pourquoi Castle se déguise en Cowboy de l’espace dans la série du même nom… Vous avez maintenant votre réponse !

 

Alma, sorcière gaffeuse

alma-sorciere-gaffeuseBonjour les Dragounets,

Que diriez-vous de découvrir les aventures magiques et sensuelles d’Alma, une sorcière un peu gaffeuse ?

Alma est une sorcière. Mais Alma est aussi étudiante à l’université de Maupertuis. Et croyez moi ou non, mais pour la jeune femme, allier études, sorcellerie et amour est loin d’être aisé. Surtout quand par accident elle fait disparaître une certaine partie de l’anatomie de Paul, son petit ami.

La voilà dans une position bien fâcheuse : Paul lui demande, par amour pour lui, d’abandonner à jamais la magie. Au même moment, deux jeunes hommes l’embauchent pour transformer l’eau en bière. Sans compter que la jeune femme n’est pas insensible au charme de l’un d’eux, Fabrice…

Comment Alma parviendra-t-elle a jongler avec toutes les facettes de sa vie mouvementée ?

Avec une sensualité rafraîchissante et un brin d’humour, Julie Derussy nous propulse dans la vie d’une jeune femme au caractère bien trempé.

Alma, sorcière gaffeuse – Julie Derussy – L’ivre-ebook – 2016

(à lire aussi : la suite Alma, sorcière menteuse)

Camille

Les 10 lieux inspirés de nos lectures à visiter

Salut les Dragounets !

Qui n’a jamais entendu dire que la lecture fait voyager ? Au cours de l’une de nos nombreuses et interminables conversations, Morgane et moi nous sommes rendues compte que les livres que nous lisons nourrissent indubitablement notre envie de parcourir le monde et de découvrir les lieux mystérieux décrits au fil des pages.

Voici donc une liste – non exhaustive – des endroits que nous aimerions visiter après avoir lu un livre :

  • L’Angleterre, pour marcher sur les pas de Jane Austen. Et de Harry Potter !
  • L’Écosse, parce que lire Le Chardon et le Tartan (Diana Gabaldon) donne sans aucun doute envie de arpenter les Highlands.
  • Guernesey – et les autres îles anglo-normandes – après la lecture Du cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates (Annie Barrow et Marie Ann Shaffer)
  • New York et surtout Brooklyn après avoir lu les Paul Auster
  • Le Wyoming après avoir lu Mon amie Flycka (Mary O’Hara) ou découvert l’univers de Walt Longmire (Craig Johnson)
  • L’Alaska après la lecture des Jack London
  • L’Italie grâce à la plume de Elena Ferrante
  • Barcelone car la lecture de L’ombre du vent (Carlos Ruiz Zaffon) en fait un lieu mystérieux…
  • Les Alpes suisse pour me sentir dans la peau de Heidi (Johanna Spyri)
  • La Grèce parce que L’Illiade et l’Odyssée ont bercées mon enfance.

 

Et vous, quels livres vous on fait voyager ?

Camille

Santa & cie

santaChers Dragounets,

Aujourd’hui je vais vous parler d’un film qui n’est pas du tout de saison mais qui met de bonne humeur, j’ai nommé Santa et cie, le dernier long métrage d’Alain Chabat.

Noël approche à grand pas et le Père Noël est en pleine préparation de sa grande distribution tandis que ses 92 000 lutins travaillent en s’amusant pour créer les jouets dont rêvent tous les enfants. Mais voilà tout dérape quand les dit lutins tombent subitement malades tous en même temps. Pour les soigner, Santa doit se résoudre à aller dans le monde réel en dehors de la nuit de noël pour trouver de la vitamine. Évidemment rien ne se passera comme prévu.

Ce film s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux plus grands car comme Chabat sait si bien le faire, il y a plusieurs niveau de lecture. J’ai particulièrement aimé le message d’altruisme qu’il envoie. Sans (trop) se poser de question Thomas et Amélie se mettent en quatre pour aider Santa à trouver des vitamines et pour lui expliquer comment fonctionne leur monde, qui est sans conteste bien trop réel pour l’homme au manteau rouge… heu… au manteau vert. Je vous laisse imaginer les situations cocasses que devra affronter un Père Noël débarquant à Paris à deux jours du grand soir ! Et pour couronner le tout, en plus d’Alain Chabat, vous reconnaîtrez l’excellent Pio Marmai, Audrey Tautou et bien d’autres visages familiers du cinéma français.

Vous l’aurez compris, en ce qui me concerne c’est un grand oui pour Santa et Cie.

Camille

Harry Potter

Chères Dragounettes, chers Dragounets,

Vous la connaissez probablement tous, mais comment ne pas en parler ? Aujourd’hui, je vous présente la saga qui a bercé mon enfance, que j’ai relu jusqu’à la connaitre par coeur et qui est probablement l’une de mes lectures préférées : j’ai nommé Harry Potter !

HP photo

Eh oui, l’histoire de ce jeune garçon qui se retrouve projeté dans le monde merveilleux des sorciers le jour de ses 11 ans n’est pas passée inaperçue ! On est vite happés par les péripéties de cette histoire qui implique entre autre la lutte contre les forces du mal, incarnée un personnage si maléfique que personne n’ose prononcer son nom, et la survie de l’humanité (oui rien que ça).

Inutile de vous en dire plus. Que vous l’ayez lu ou non, vous connaissez surement cette histoire. Mais j’invite vivement ceux qui ne l’ont pas fait à s’y mettre. Ces livres plaisent à tous, enfants (qui, comme moi, grandissent en même temps que les héros) comme adultes. En effet l’imagination comme l’écriture de J.K. Rowling nous plonge dans un monde complet et complexe dont il est bien difficile de sortir (pour preuve, je suis en train de lire un livre sur la philosophie dans Harry Potter, dont je pense vous reparler prochainement).

Harry Potter – J.K. Rowling – Gallimard Jeunesse – 1997 à 2007

Morgane

PS : bien que ne relevant pas de l’un des genre de l’imaginaire, je ne peux m’empêcher de vous conseiller également une place à prendre du même auteur. Ce livre est… renversant, je ne trouve pas d’autre mot !

PPS : il existe également une adaptation cinématographique qui, bien que loin d’égaler les livres a mon avis, se laisse très plaisamment regarder.

PPS : on a trouvé un article qui propose des extraits d’Harry Potter si le livre avait été écrit par quelqu’un d’autre, qu’est ce que vous en pensez ? Nous il nous a beaucoup plu !